Témoignages sur le cancer de la prostate


Navigation rapide : Témoignages | Proposer le vôtre

Vous en témoignez

Voici une liste des témoignages déposés librement par les membres de l'association ou nos visiteurs.

Pages
 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26 
 27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51 
 52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76 
 77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101 
 102  103  104  105  106  107 
21/02/2017 par Hugo - Question sur la phototherapie
Bonjour,
Je suis en surveillance active depuis 18 mois et je me pose par ailleurs la question sur la pertinence du traitement proposé appelé photothérapie.
Quelqu'un a-t-il une expérience vécue dans ce choix, par lui-même ou un proche.
Je serais très heureux d'avoir des témoignages.
Merci à vous.
18/02/2017 par Sylvie 56 - Une epouse face aux traitements de son mari attein
Mon mari a un cancer de la prostate avec metastases osseuses detecte en juin 2011 il avait 50 ans , a l annonce du cancer ce fut un cataclysme et la machine medicale s est mise en route hormonotherapie qui 6 ans apres fait parti de notre quotidien , zometa avec tous les effets secondaires .radiotherapie antalgique tellement il souffrait ensuite il est devenu hormono resistant donc chimio par cachet , le taux de PSA etant toujours en hausse nous sommes passes en octobre 2016 en chimiotherapie ( taxotere) 6 seances avec tous les effets secondaires et ce vendredi apres sa seance de chimio on lui dit" c est fini la chimio fait trop de degats donc on arrete." Le 16 mars scintigraphie et le 21 nous sommes convoques chez oncologue .cette maladie m a tout pris mon mari qui physiquement et moralement a beaucoup change , notre vie a change ,vivre avec le cancer bouleverse tout , les amis s enfuient et vivre dans cette incertitude pour moi et nos filles est tres difficile .je reste lucide face a ce cancer , mon mari aussi ,mais ce qui me revolte c est le peu humanite de de compation dont font preuve les oncologues , j ai impression que l on banalise la maladie ,quand va t on nous dire la verite enfin .
14/02/2017 par dartevel - Effets secondaires
15.02.2017
Suite à un psa de 5.10 mon urologue m'a prescrit une biopsie qui s'est révélée positive ,suite à cette mauvaise nouvelle une prostatectomie totale à été programmée pour début novembre 2016.
L'opération s'est bien déroulée ,seul problème délicat la sonde pendant 7 jours (opération effectuée par robot)
1 mois apres l'opération l'incontinence à presque totalement disparue ,seules quelques gouttes suite à éternuement ou autres .
Cela fait 3 mois et à ce jour aucune érection malgré la préservation des nerfs érecteurs .
Même avec cialis et pfizer 100mg aucun effet .
De même étant couché absolument rien alors que debout le sang à l'air de mieux circuler sans pour autant obtenir une érection .
Certains parle d'un temps qui peut durer jusqu'à 2 ans ,j'espère ne pas être dans ce cas .
Je commence à me poser pas mal de question mais ma femme me dit que l'essentiel c'est la vie .

13/02/2017 par YVES - prostatectomie totale celioscopie robot assisté (J
Bonjour, Je me suis beaucoup renseigné sur internet avant de me faire opérer et j'avais une certain hantise.
Je viens donner mon témoignage dix jours après l'opération et donner mes premiers ressentis.
J'ai 61 ans. Le 15 septembre 2016 j'ai passé une IRM suite à un PSA qui était passé à 4,25.
L'IRM dévoile une zone focale de 7mm à gauche de la prostate score 5 du PI-RADS. Le médecin radiologue me prévient qu'il y a un problème et qu'il faut prendre RDV avec un urologue.......
Un coup sur la tête car au vue du taux de PSA relativement faible, je pensais que l'IRM aurait été une formalité.
Je prends donc RDV avec un urologue qui me confirme qu'il s'agit bien d'un cancer et qu'il faut passer une biopsie.
Celle-ci est réalisée le 6 octobre 2016. Sur 14 biopsies 3 sont positives: score de glason 6 (3+3).
Mon urologue après m'avoir bien expliqué les tenants et les aboutissants me propose, vu mon âge, une prostatectomie totale.
Il me laisse trois semaines de réflexion pour un prochain RDV.
Je rencontre un autre urologue qui me confirme exactement le premier diagnostique, son avis est identique. Mon médecin traitant confirme.
Durant cette période, ma femme et moi avons beaucoup lu sur internet. Il faut bien dire qu'il est dit un peu de tout tant sur les méthodes opératoires (parfois contradictoires) que sur les conséquences post opératoires. Chaque cas est individuel, mais souvent, les cas évoqués sur les sites sont assez négatifs ou compliqués. Cela m'a beaucoup laissé perplexe et angoissé....
Après avoir éliminé tout les traitements existants ainsi que la surveillance active, je me suis limité comme me le conseillait mon urologue, à la chirurgie par postatectomie totale.
Sur les différents méthodes, j'ai éliminé la version « voie ouverte » trop risquée à mon goût (plus de fuites urinaires et problème d'érection avéré....) .
C'est décidé: l'opération se déroulera le 01 février (il n'y a pas d'urgence dans mon cas),
Début janvier, j'ai eu deux séances chez le quiné afin que je me sensibilise au travail du périnée avec des exercices à réaliser chez soi.
Le mercredi 01 février, je suis rentré à 11 heures à l'hôpital privé. J'ai été opéré durant 2H45 (compte rendu opératoire). Bien réveillé en douceur le soir (un peu dans le coltard quand même!). Le chirurgien m'a rassuré que tout s'était bien passé. Nuit au calme avec un comprimé sous la langue pour apaiser la légère douleur.
Sur mon ventre 6 petits points recouverts de bandelettes qui doivent partir tout seuls et une point plus important au près du nombril fermé par point intradermique (les fils doivent partir tout seuls aussi). Je suppose que c'est par ce point que le chirurgien a passé la prostate pour la sortir du corps.
Je m'attendais à être branché de partout : seuls un goutte à goutte (retiré le lendemain matin) et une sonde urinaire. Pas de douleur
Je suis sorti de l'hôpital le samedi 4 soit 3 jours plus tard.
Des soins infirmiers me sont donnés: injection Imodep (anti-coagulant) jusqu'au 10 février et 2 prises de sang (plaquettes).
La sonde a été retirée le 6 février par l'infirmière sans aucune douleur. Aucune fuite urinaire, tout s'est mis à bien fonctionner. A noter que depuis l'opération, je bois au minimum 1,5 litre d'eau par jour (sans compter le café du matin et le thé de l'après-midi). Je bois environ ¾ de verre toutes les demi-heures jusqu'à 19H le soir. Je me lève une fois par nuit et dans la journée, je vais régulièrement aux toilettes.
Aujourd'hui, le 11 février soit 10 jours après mon opération, je vais très bien et ne me ressens que très peu de l'opération, juste un léger mal au bas du ventre lorsque ma vessie se remplit,
Je sors un peu à l'extérieur prendre l'air mais je ne fais aucun effort (mon urologue me l'a confirmé à maintes reprises) et j'évite trop de contacts pour éviter tout infection éventuelle.
Le seul point en suspens, outre les résultats de l'analyse de la prostate, reste l'érection. Mais il n'y a pas eu de temps de perdu......
Pour ceux qui ont la hantise, comme moi avant l'opération, ceci doit vous rassurer.
10/02/2017 par YVES - je viens d'être opéré
Bonjour,
Voici 9 jours que j'ai été opéré par célioscopie robot assisté et tout va bien. Sonde ôtée j+5. Pas de fuite urinaire.
Prochainement je donnerai plus de détail.
Bon courage à tous.
04/02/2017 par christophe - retombees psychologiques apres prostatectomie
bonjour a tous et a toutes
je souhaite m exprimer sur le fait que j ai ete opere (prostatectomie) il y a 1 an maintenant et qu effectivement physiquement c est plus ou moins revenu a la normal, mais psychologiquement c est pas facile et j ai le sentiment d etre seul malgre la visite periodique d une psy. Et c est dure moralement croyez moi....avoir perdu une certaine masculinite...

Aussi je souhaite partager cela avec d autres personnes, avoir d autre avis, d autres echanges verbaux, bref ne pas ce sentir seul.....
a bientot et merci d etre a l ecoute
christophe
30/01/2017 par Mathurin - Ablatherm
Bonjour Quéro.
Oui ce traitement semble efficace, mais la pose de la sonde urinaire est une opération délicate, et quoiqu'en dise l'urologue, c'est souvent la cause d'incontinence. Pour moi elle fut modérée dans le temps, heureusement, mais au départ cela ne devait pas se produire, faut faire avec !
cordialement,

Proposez votre témoignage

Vous êtes affectés par la maladie? Un membre de votre famille est touché? C'est le combat de votre vie? Partagez avec nous vos sentiments, vos réactions, laissez votre témoignage grâce au formulaire ci-dessous, votre témoignage peut rester anonyme si vous le souhaitez, entrez juste "anonyme" dans la case "Nom".
Un modérateur est susceptible de supprimer, préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.

Nom 
Titre 
Votre témoignage
Retapez le code de vérification visuel dans la case ci-dessous