Témoignages sur le cancer de la prostate


Navigation rapide : Témoignages | Proposer le vôtre

Vous en témoignez

Voici une liste des témoignages déposés librement par les membres de l'association ou nos visiteurs.

Pages
 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26 
 27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51 
 52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76 
 77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101 
 102  103  104  105  106 
16/01/2017 par Dominique 59 - Réponse à Jean Claude
J'ai 59 Ans, j'ai été opéré d'un cancer de la prostate le 6 Novembre 2006 (une prostatectomie radicale. Grade Gleason:3+4)
Avant l'opération mon chirurgien m'a fait faire des séances d'électrostimulation pour le périnée.
Suites de l'opération, un mois avec un peu d'incontinence, trois mois d'abstinence sexuelle.
A ce jour, tout va bien aucun soucis pas d'incontinence, en pleine forme sexuelle.
Depuis, je suis devenu grand-père 5 fois, donc ce n'est que du bonheur.
Ayez confiance la médecine à beaucoup évoluée, je suis devenu un bon exemple. Courage.

15/01/2017 par Lambert - implant pénien
Bonjour et bon vœux a tous.
je prend un premier rdv pour la pose d'un implant pénein.
j'aimerai avoir des info de vécu, de d'homme qui on un implant pénien, celui de femme qui on un conjoint.
merci à tous.
dans impatience, de vous lire
09/01/2017 par ANAMACaP - Réponse à Jean Claude du 07/01/2017
Monsieur,
Vous aurez peut-être des retours d'Internautes à votre message même si ce n'est pas la vocation première de la rubrique "témoignages".
Si vous voulez être mis en contact rapidement, merci d'indiquer vos coordonnées au secrétariat : info@anamacap.fr
Bien cordialement.
ANAMACaP
07/01/2017 par jea claude - voila j'ai le cancer
J'i 60 ans et depuis trois ans mon taux de PSA est passé de 4 à aujourd'hui 25. Première biopsie négative l'année passée. Deuxième biopsie le 28 décembre. Je viens d'apprendre que j'ai un cancer très agressif 9 sur une échelle de 10 localisé sur la partie gauche de ma prostate.. Mon Urologue me propose un traitement pendant 3 mois et une prostatectomie radicale. Je ne sais pas quoi penser. J'ai peur d’être incontinent et surtout impuissant. Il faut dire que j'ai une épouse de 20 ans plus jeune que moi.. Je vais faire une scintigraphie mercredi et un scanner le 31. J'ai confiance en mon Urologue mais j'ai très peur que cette merde n'est pas seulement localisée . je n'ai pas de douleur pas vraiment de symptôme à part un jet d'urine un peu moins puissant également une éjaculation moins puissante.
Je suis en totale panique. J'ai deux enfants de 15 et 8 ans je ne veux pas les quitter prématurément à cause de cette maladie. je sais qu'il faut être positif. Qui peu me parler ?
02/01/2017 par MOMO48 - Cancer localement avance

Âge 48 ans on m'a diagnostique a Bruxelles au mois de 2016 un cancer de la prostate localiser T2a a l IRM suite à une prise de sang montrant un psa a 6,99.
S'en suis une biopsie score de gleason 7b. Decision d'être opéré par robot D'Avinci avec curage ganglionnaire au mois de juillet. Récupération lente et douloureuse et apres un mois tout est rentré dans l'ordre. Rapport anatomophatolique pt3aN0M0R1 marge positive de 5mm. Décision de mon médecin d'aller en radiothérapie adjuvante malgré un psa de 0,01. Mois d'octobre début de 33 séances d'irradiation sans trop d'effets secondaires. Decembre, 1 mois après la fin de la radiothérapie mon psa est a 0,03 je suis un peu inquiet de cette légère hausse.Voila mon histoire mes amis j'espère le meilleur pour vous tous en cette fin d'année. Si quelqu'un veut partager avec moi son histoire car en Belgique il n'existe pas une plateforme comme la votre.

30/12/2016 par HUERNE jp - POUR : à Dechamps suite à : à mon tour
Vos observations, vos réactions m'ont immédiatement fait pensé à mon vécu identique :
je faisais comme vous le test PSA chaque année, soit depuis 2009 également.
mon PSA était à 4.9 en octobre 2013 (un peu juste mais selon le médecin il n'y avais pas de problème)
En mars 2014, 63 ans : comme vous quelques douleurs mais dans le dos
j'avais aussi des problèmes de fréquence urinaire depuis des années.
contrôle annuel du PSA : 149
Moi aussi ce fut la panique : mon généraliste m'envoya immédiatement voir un urologue. Décision de faire un biopsie (fin mars 2014) résultat de la biopsie : 3 échantillons positif sur 3, score de Gleason de 4+4 !!!
la capsule est débordée, la scintigraphie est positive, on détecte aussi 5 lésions osseuses (3 vertèbres, une côte et une sur l'os iliaque au bassin). On ne veut pas m'opérer, trop de risques, l'urologue m'envoie dans centre anticancéreux dnas ma ville à Lyon. On est le 8 avril 2014, je suis cancéreux, c'est le même jour que j'apprends que je peux prendre ma retraite.
Je dois suis une hormonothérapie (énantone), une radiothérapie antalgique des vertèbres, fin avril et début mai.
Début juin 2014, l'oncologue me propose d'entrer dans un protocole qui comprend une double hormonothérapie, je reste à la piqûre d'Enantone tous les 6 mois et on m'ajoute un traitement avec le Zytiga (acétate d'Abiratérone) et un suivi mensuel pendant un an puis trimestriel.
je suis passé moi aussi d'une parfaite santé comme vous à un cancer métastasé.
l'intérêt du Zytiga est qu'il bloque pendant un certain temps la production de testostérone comme une hormonothérapie classique mais aussi des cellules métastasées qui, elles aussi, produisent de la testostérone pour s'auto-alimenter... Tout ça fonctionne tant qu'il n'y a pas d'échappement hormonal... J'en suis là, ça marche depuis 2.5 ans. J'ai peut-être eu cette "opportunité" d'avoir fait tout ce parcours en 3 mois au lieu de 8 pour vous.
Tentez peut-être cette "bithérapie" qui (le Zytiga bien que très cher est en vente dans toutes les pharmacies) et était précédemment proposé après échappement hormonal et échec de la chimio. Dans mon cas, avec ce protocole, dont j'ai bénéficié du traitement immédiat avec Enantone.
Bien sûr, il y a des effets secondaires, ostéoporose brutale (affaissement vertébral sur 2 des vertèbres métastasées), fatigue et perte musculaire importante. j'ai réussi à contrer tout ça par de la marche à outrance ( 7km tous les 2 ou 3 jours), mais jusqu'à aujourd'hui je vais presque bien et mon PSA et ma testostérone ne sont pas détectables.
Battez vous et gardez espoir "Dechamps", le sport aide énormément à garder forme et moral.
Bonne année 2017, gardez espoir surtout...
20/12/2016 par Quéro-Berlioux - Ablatherm
Après plus d'un an à assister à la multiplication des mictions nocturnes (jusqu'à 12), des PSA à 7 et un papa décédé d'un cancer de la prostate mal soigné, j'ai décidé d'aller faire un tour au CHU de Bordeaux, après examen et scanner, mon "cancer des foins" ressemble à un noyau de datte, est très localisé, on me propose Ablatherm, méthode annoncée non intrusive. Pas de Pb, il faut s'en débarrasser. Il y a bientôt 2 ans, l'opération est réalisée, impeccable, MAIS "par principe" un coup de rabot est donné sur ma prostate par l'urètre, et ça, c'est la CATA ! depuis 2 ans, mes PSA<1 mais je suis incontinent, c'est une plaie hyper handicapante ! Si vous devez subir Ablatherm, faites gaffe à ce "détail" qui n'a pour but que d'éviter une possible "fermeture" de l'urètre et la rétention d'urine .....

Proposez votre témoignage

Vous êtes affectés par la maladie? Un membre de votre famille est touché? C'est le combat de votre vie? Partagez avec nous vos sentiments, vos réactions, laissez votre témoignage grâce au formulaire ci-dessous, votre témoignage peut rester anonyme si vous le souhaitez, entrez juste "anonyme" dans la case "Nom".
Un modérateur est susceptible de supprimer, préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.

Nom 
Titre 
Votre témoignage
Retapez le code de vérification visuel dans la case ci-dessous