La documentation

Consultez notre documentation complémentaire sur le sujet :
- Tomate ou pas tomate
- Vitamine D
- Etc…

Tous les documents

Alimentation : Introduction

Une vue pertinente des progrès incontestables de la médecine mais aussi de l’importance des zones d’ombre et de la complexité du vivant, conduit à considérer que l’alimentation fait partie intégrante de l’ensemble des moyens dont nous disposons pour atteindre un état de santé satisfaisant.
L’équilibre des processus qui se déroulent dans l’organisme vivant est sous la dépendance de nombreux paramètres : nature des aliments et compatibilité de ces derniers avec notre patrimoine enzymatique. Ce point concernant la compatibilité des aliments avec notre patrimoine enzymatique est essentiel.
Mais il n’est pas le seul : Chaque fois que l’organisme malgré son grand pouvoir de transformation est incapable de produire certains éléments ou que l’alimentation ne couvre pas les besoins nécessaire à l’atteinte de l’état d’équilibre biologique adéquate il y aura lieu d’ apporter en quantité suffisante sous forme assimilable les éléments concernés : il s’agit des oligo éléments, de certaines vitamines, des acides aminés essentiels, et des acides gras polyinsaturés essentiels.

Il n’existe pas à proprement parler de remède miracle alimentaire contre les cancers, qui sont d’ailleurs multiformes, et traduisent une altération de multiples processus biologiques. Cependant l’altération de mécanismes divers qui est à l’origine complexe des cancers et aussi de nombreuses autres maladies conduit à considérer l’importance des facteurs qui peuvent influencer très fortement les mécanismes biologiques. D’allieurs les statistiques et les études épidémiologiques montrent qu’il existe d’étroites corrélation entre le taux de cancers, la durée de vie et l’alimentation et plus généralement l’hygiène de vie.
L’Alimentation fait en effet partie d’un ensemble de facteurs intervenant sur les processus biologiques avec les facteurs environnementaux, les facteurs génétiques, l’exercice, et plus généralement l’hygiène de vie.
Il reste très difficile de préconiser des dispositions qui sont spécifiquement orientées vers la lutte contre le cancer et à fortiori contre un cancer particulier le cancer de la prostate.

On cherchera ici à atteindre les facteurs caractéristiques d’une hygiène de vie comportant l’alimentation l’exercice et les conditions psycho-sociales, susceptibles de favoriser l’assimilation des nutriments nécessaires à la vie , de stimuler le système immunitaire et de permettre un développement adéquate de certains mécanismes biologiques comportant souvent des équilibres complexes.
Les dispositions alimentaires préconisées sont bénéfiques dans tous les cas mais sont particulièrement efficaces chez les indivdus dont le terrain biologique présente une certaine fragilité notamment au niveau enzymatique.
L’alimentation préconisée, sera qualifiée d’ hypotoxique car elle visera effectivement à éliminer tous les éléments nocifs aux différents processus biologiques. et qui sont souvent responsables de l’introduction dans l’organisme de molécules peu ou pas du tout assimilées, et perturbent les équilibres propres au métabolisme
Les acides gras insaturés seront quasi systématiquement préférés aux acides gras saturés
Une attention toute particulière sera accordée aux protéines..
On accordera une place prépondérante aux légumes (avec une large place aux crudités) et aux fruits
On aura recours aux compléments alimentaires, comportant des vitamines des probiotiques et des oligo éléments.
Enfin on préconisera le recours systématique à une alimentation hypocalorique qui accentuera encore le caractère hypotoxique déjà préconisé.

On peut adopter le schéma suivant :

Equilibres biologiques altérés suite à :
• dysfonctionnements divers,
• agressions diverses,
• déchets résultant de défauts d’ assimilation
=> Surcharge des cellules en produits toxiques
|     |
Réponse par une l’alimentation

• hypotoxique compatible avec notre patrimoine enzymatique
• hypocalorique conservant les apports nécessaires en protéines en acides gras insaturés
• avec une part importante de légumes (avec beaucoup de crudités) et de fruits
• avec un rôle important de la micro nutrition comportant des compléments alimentaires
vitamines, oligoéléments

|     |
Restauration des équilibres biologiques
et
maximisation des défenses immunitaires

Page suivante

Honcode

 

Certification Honconde en cours
de validation.